San Carlos de Bariloche, une ville argentine qui vaut le détour

Pendant longtemps, San Carlos de Bariloche, ou simplement Bariloche, fondé en 1902, est resté un simple lieu de villégiature. Maintenant, il s’est transformé en une ville touristique qui attire beaucoup de monde. Toute visite commence par le cœur de la ville où tout s’organise autour du Centro Civico. C’est un édifice bâti en pierre et en bois, inauguré en 1940, et dont le style fait penser à un village suisse. En inspectant la tour de l’horloge, les vacanciers apercevront quatre figures représentant l’histoire de la région, soit : le missionnaire, l’Indien, le laboureur et le soldat.

Par ailleurs, un passage au musée de la Patagonie Francisco P. Moreno s’impose. Cela s’avère particulièrement intéressant, parce que ce monument montre la Patagonie sous toutes ses facettes via les différentes sections consacrées à la préhistoire, à l’histoire du peuplement, à l’histoire régionale et à l’ethnographie. Bien sûr, les promeneurs feront un bain de foule dans les rues commerçantes et animées autour de la place.

S’adonner aux joies de la glisse sur le Cerro Catedral en Argentine

La « Suisse Argentine », voilà comment les Argentins surnomment la région de Bariloche. C’est à cause de sa physionomie, car cette ville de montagne, avec ses bâtiments en bois et en pierre, évoque les Alpes. C’est un centre touristique de premier ordre en raison de la station très connue en Amérique latine : le Cerro Catedral. Ce site est fréquenté par la bourgeoisie locale, mais il reçoit chaque année des milliers de personnes de toutes provenances. Ces dernières consacrent une partie de leurs voyages Argentine au sein de ce domaine skiable, édifié sur les pentes du Cerro Catedral, culminant à 2 405 m d’altitude.

La station s’étend sur 600 ha de terrain praticable et compte 103 km de pistes. Des remontées mécaniques, soit un téléphérique et un télésiège, facilitent l’accès au sommet depuis lequel les skieurs profiteront d’une vue panoramique sur la région. Par ailleurs, en plus du ski classique, les visiteurs pourront pratiquer d’autres activités de montagne : trekking, ski acrobatique ou ski freestyle, snowboard… Les pistes du Cerro Catedral sont ouvertes de mi-juin à mi-septembre, mais en dehors des saisons hivernales, les routards auront l’occasion d’y faire autre chose : randonnées à pied, en vélo tout terrain ou à cheval, parapente, trek…

Se balader aux alentours de Bariloche

Située à 900 m d’altitude, la région de Bariloche, se trouvant dans la province de Rio Negro, se tient dans un paysage de lacs et de montagnes, de forêts et de rivières, dominé par les hautes cimes des Andes du Sud. Ce paradis de la nature est traversé par la route des lacs que les bourlingueurs parcourront à leur rythme, tout en prenant le temps de contempler la splendeur de l’environnement et des villages.

En parlant de villages, celui de la Villa La Angostura vaut un clin d’œil. Se trouvant dans la province de Neuquén, en Argentine, c’est le point de départ des balades en catamaran vers le parc national des Arrayanes, au sein duquel les voyageurs se promèneront tranquillement sur des sentiers aménagés dans la forêt peuplée d’arbres qui atteignent jusqu’à 600 ans.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.