Le Parc naturel de Los Alerces

Le Parc naturel de Los Alerces fut créé en 1937 afin de protéger un arbre au nom de Fitzroya aussi connu sous le nom de lahuàn. En 2010, il fut déclaré classés « espèce menacée en danger ». Certains spécimens ont même plus de 2 000 ans d’âge, c’est dire leur préciosité. Le parc en lui même a une superficie de 2 630 km². Ses paysages sont variés entre montagnes, lacs, glaciers comme celui de Torrecillas, forêts.

Pour ce qui est de la flore outre les Lahuàns, vous aurez également le coihue, le cyprès, le radal, le lenga, la rosa mosqueta, le lupin et la marquerine. Et la faune se compose essentiellement du Condor des Andes, du Merle austral, le Caracara huppé, le puma, la loutre du Chili, le Ctenomys par exemple. Dans ce parc plusieurs lacs sont présents vous permettant de pratiquer la pêche au saumon et à la truite dont le lac Menèndez, le lac Rivadavia, le lac Futalafquen ou le lac Verde par exemple.

Comme la plupart des Parcs Nationaux, la meilleure façon de le découvrir est de faire de la randonnée à travers les sentiers. Ainsi , au cours de l’une d’elles, vous y verrez une grotte abritant des peintures rupestres, qui sont des vestiges de la culture préhispanique. Un autre sentier vous mènera à une magnifique cascade au nom de « cascade Irigoyen ».

Le sentier Puerto Limonao, lui, vous fera traverser une forêt pendant 4 km. D’autres vous permettront de découvrir le glacier, ou bien les constructions des castors, ou parcourir une forêt de bambou. Pour information, il vous sera possible de camper dans ce parc ou bien d’y passer une nuit dans une cabane au bord du lac Menendez.