L’aire de conservation du Ngoronto

Profitez d’être dans la région Nord pour aller à l’aire de conservation du Ngoronto, qui est une zone protégée inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979 située au Sud-Est du Parc National de Serengeti. Vous y verrez, qu’elle comprend plusieurs types de paysages.

En effet, vous y verrez de vastes prairies, de forêts d’altitude, de brousses et de plaine et ce sur 8 292 km². Ce qui fait sa particularité, c’est la présence de son cratère avec ses 326 km², qui est la plus grande caldeira au monde, mais aussi la coexistence harmonieuse entre le peuple Massaï avec ses troupeaux de bétail et la faune sauvage. Sachez aussi, que dans cette région, des fouilles archéologiques se font depuis 80 ans. Et des traces de l’évolution humaine y ont été trouvées. Ces vestiges archéologiques sont une autre particularité de cette zone protégée.

Concernant cette aire de conservation du Ngoronto en elle-même, vous y verrez une végétation plutôt luxuriante et deux lacs permanents dont le lac Magadi. Ces éléments favorisent donc la présence animale notamment dans le cratère, qui regroupe environ 25 000 animaux dont 55 espèces y vivant toute l’année. Il s’agit surtout des ongulés. Par ailleurs,  Sachez que, c’est ici, que vous y trouverez la plus forte concentration mondiale de lions.

En plus des lions, des espèces en voie de disparition y sont présentes telles que 26 rhinocéros noirs, le chat doré, le lycaon. On y dénombre également 500 espèces d’oiseaux dont le faucon crécerellette, l’aigle de Verreaux, le souimanga du Kilimandjaro. De plus, dans cette aire de conservation, vous trouverez des éléphants, buffles, léopards, hippopotames, des hyènes, servals.

Seuls les girafes et impalas seront absents pour la simple raison, qu’il n’ y a pas d’acacias, qui sont la base de leur alimentation. Enfin, comme dans le Parc National de  Serengeti chaque année, la zone de conservation reçoit l’une des plus grande migrations du monde avec le passage d’un million de gnous, 72 000 zèbres, 350 000 gazelles de Grant et de Thomson. A noter, que vous verrez des flamants roses et des flamants nains, des hérons, des aigrettes blanches sur le lac Magadi.

A titre informatif, le cratère est l’une des trois destinations les plus prisées par les touristes du pays avec le Parc National de Serengeti et le Kilimandjaro. En effet, chaque année environ 400 000 touristes viennent voir toutes ses merveilles naturelles et animales. Vous y trouverez des hébergements de luxe non loin du cratère offrant ainsi une vue sur lui.

Je terminerai cet article par vous dire d’aller faire un tour dans les Gorges d’Olduvai considérées comme étant le berceau de l’Humanité. Elle se situe entre le Ngorongoro et le Serengeti. Certes, ce n’est pas un parc animalier, mais il s’agit d’un des plus importants sites archéologiques du monde. Il serait dommage de ne pas y faire un petit détour.

Les archéologues Louis et Mary Leakey y ont découvert des fossiles d’hominidés datant d’environ 1,2 à 2 millions d’années et des outils de pierre prouvant que les ancêtres humains venaient bien de l’Afrique. Ces découvertes de plusieurs types d’hominidés a permis de les étudier afin de mieux connaître leur mode alimentaire, et d’étudier la taille de leur cerveau.

Enfin, sachez, qu’un petit musée est présent. Il vous présentera l’historique à travers des photos des principales découvertes faite sur le site. C’est un bon complément en plus des visites des sites archéologiques, que vous effectuerez à pied en compagnie d’un guide.